• 1'05h : Camellia versicolor. Musique plus uniforme à la demande des thérapeutes.

Ces 2 disques ont été enregistrés sans public, par Jérôme Okresik et Jean Thoby, qui se tiennent éloignés des plantes pendant la capture de sons.

 

Pour les expéditions hors métropole, sélectionez "Expedition à l'international" dans le menu déroulant pour calculer vos frais de port.

 

Camellia sasanqua Versicolor

UGS : musiq-CD02
€20.00Prix
  • Livraisons en lettre suivi tous les jours avec réception en 24-48h. En cas d'achat urgent vous pouvez nous le signaler en commentaire ou par email pour une prise en charge plus rapide.

  •  

    Le Concert Botanique : communiquons en langage végétal ! Alors que certaines anciennes civilisations prêtaient à l’ensemble des êtres vivants et l’ensemble des composants de l’univers lui-même, des propriétés de conscience et des facultés de communication et d’interactions, notre communauté scientifique a longtemps réservé à l’homme les caractéristiques émotionnelle et intellectuelle, qui le distinguaient ainsi des espèces animales et végétales . Alors que nul ne conteste aujourd’hui que la plupart des animaux ont des propriétés cognitives étendues, une mémoire durable,  une sensibilité et la capacité d’entretenir des échanges relationnels complexes avec leur environnement, les membres d’une même espèce et ceux d’espèces différentes. Concernant les plantes, des travaux publiés dans les revues scientifiques s’accumulent et montrent qu’elles sont bien plus actives et réceptives que nous ne le pensions. Tout a commencé dans les années 1960 où des équipes scientifiques ont constaté que les musiques symphoniques, harmoniques, qu’ils avaient fait écouter à des cultures de plantes et à des élevages de vaches laitières avaient eu pour effet d’en  augmenter les rendements. A l’inverse, les musiques dysharmoniques et déstructurées entrainent des effets délétères et dépriment notamment les animaux. Ces expériences, confirmées auprès d’êtres humains, en particulier aux USA, permettent d’échafauder des hypothèses qui rejoignent l’intuition des civilisations, qui nous ont précédés : l’interaction universelle des règnes animal et végétal et minéral. Les plantes seraient donc sensibles aux sons et modifient leur croissance lorsqu’elles sont placées dans des environnements sonores différents. Par leur système racinaire, en particulier, elles sont capables de ressentir les variations de l’environnement et de réagir en conséquence. Elles peuvent également transmettre des informations dans tout leur organisme et à destination d’autres organismes. Bien qu’utilisant des processus très différents de ceux rencontrés chez les animaux, il est possible de mesurer la façon dont elles appréhendent leur environnement extérieur et la manière dont elles y réagissent. 1°- L’une liée à la photosynthèse, découverte par Joël Sternheimer (www.genodics.com). Des applications techniques existent aujourd’hui avec des résultats excellents. Le principe est de soigner les plantes en captant, en choisissant et en amplifiant les sons produits par les plantes elles-mêmes. 2°- L’ autre source de vibration est une technique récente, mise au point en Italie et qui consiste à capter l’électricité de surface des végétaux (on capte la différence de polarité entre les racines et les feuilles ou fleurs). Ces variations sont transcodées en sons via des boitiers spécifiques. La musique obtenue est étonnamment harmonique et symphonique et varie en fonction de l’environnement proche. C’est cette technique, qui est utilisée à Gaujacq et qui ouvre alors la voie à des possibilités de compréhension et d’interaction totalement nouvelles avec les plantes. Grâce à l’exploitation de ces techniques nous espérons la diffusion et le partage d’expériences inédites : Les plantes émettent un langage musical qui nous est désormais accessible. Gaujacq fait partie d’un groupe de recherches appliquées, réparti entre l’Italie, l’Allemagne, l’Angleterre, le Canada, les USA et l’Australie. Les informations sont régulièrement collectées et nous permettent d’avancer sur de nombreux points. En France c’est le scientifique Mr Hervé le Bouler, chercheur à l’ONF, qui nous apporte son éclairage scientifique. Deux axes sont actuellement développés à Gaujacq. L’un culturel et émotionnel. La musique des plantes est surprenante de beauté et d’équilibre et si, aujourd’hui elle reste mystérieuse encore, c’est l’occasion pour chacun de nous, d’éprouver et de percevoir le mouvement mélodique exprimé par la vie sensible du monde végétal. C’est une expérience unique après laquelle vous supprimerez définitivement le qualificatif “végétatif” de votre langage. En outre ces Concerts Botaniques sont l’occasion de pouvoir financer nos travaux de recherches.  Recherches qui nous permettent de développer l’autre axe, qui lui est thérapeutique. La Musicothérapie est déjà utilisée en médecine alternative par certains scientifiques. Dans ce cadre, nous souhaitons, assistés par le corps médical, expérimenter si la nature de ces vibrations spécifiques donnent de meilleurs résultats que la musicothérapie instrumentale classique, fait en général à partir d’enregistrements. On peut faire un parallèle avec les moines tibétains, qui avec leurs bols sonores, interagissent sur les êtres avec des vibrations bien définies, afin d’apporter des améliorations. Les vibrations ont donc des actions spécifiques sur nous : Qu’en est-il des vibrations perçues et émisent par les végétaux ? La Phytoneurologie ou la Neurobiologie des plantes est désormais reconnue comme matière scientifique à part entière depuis 2014. En attendant nous avons créé un nouveau métier : Musiniériste, celui qui fait “chanter” les plantes ! Les concerts botaniques se déroulent en plusieurs étapes : 1°- Exposé sur l’histoire scientifique liée aux vibrations des plantes, les découvertes récentes sur le fonctionnement de ces vibrations. 2°- Diffusion du concert de sons émis par des plantes vivaces et des arbres, assorti d’explications du phénomène, d’anecdotes et des expériences réalisées auprès des autres groupes de recherches. La durée des concerts est en moyenne de 90 minutes. 3°- Le concert en lui même. Une plante mise en situation “d’écoute” en transcodant son électricité de surface, produit d’autant plus de mélodies, que nous sommes réceptifs et patients. C’est une découverte inédite pour le public. Ces expériences d’écoute du langage végétal, forment un excellent support pédagogique à la compréhension du règne végétal, permettant de faire évoluer nos mentalités et comportements à l’égard des végétaux et de les faire sortir enfin du monde du silence.   Ecoutons et vibrons...

Livraison gratuite sur toute la boutique!

(Pour la France métropolitaine)

Départ tous les mardis et mercredis avec réception en 24-72h.

Départ tous les jours pour les câbles et disques et Protéines bio.

Pour les envois à l'étranger, des frais de livraison sont appliqués.

Paiement sécurisé par carte bancaire par téléphone ou Helloasso.

Paiement hors ligne par virement, par chèque.

Avec plaisir au 05 58 89 06 62 ou 06 73 67 23 01 ou 06 73 67 23 00

 

Association Plantarium®, 125 route de Bastennes, 40330 GAUJACQ

Cliquez ici pour nous CONTACTER ou nous trouver.

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Pinterest Social Icon